La tête dans les étoiles

C'était un bout de femme, à la fleur de l'age,
Elle collectionnait les rêves et les coquillages.
Elle s'inventait le monde à sa manière,
Des oiseaux des colombes autour de la terre.
Elle a croisé des gens, des gens qui voyagent,
Des p'tits marchands de rêves pas toujours très sages.

Ils lui ont vendu du vent, des foutaises, des salades,
Plus qu'elle n'en pouvait prendre sans tomber malade.
Maintenant elle est guérie de ce nouvel age,
Quand elle les voit passer, elle leur tient ce langage :

{Refrain}
"Quand on a toujours la tête dans les étoiles,
C'est qu'on n'a plus à l'évidence les pieds sur terre.
J'irai pas, je le promet goûter à vos rêves ,
J'ai plus envie de voler et me brûler les ailes". »

Pas si facile que ça, de tourner la page,
Tout l'monde il est pas beau et pas fréquentable.
Le plus dur reste à venir, il faudra du courage,
Y a tout à reconstruire et même davantage,

{Refrain+Chorus}

Maintenant elle est guérie de ce nouvel age
Quand elle les voit passer, elle leur tient ce langage :

{Refrain}

Ó Tous droits réservés, Philippe ALAUX

LA TETE DANS LES ETOILES