Prisonnier

Faut-il toujours rester lucide,
Regarder les passants,
Jamais viser l'inaccessible,
Jamais détaché du néant ?

Pourquoi toujours suivre les traces
Sans jamais se salir ?
Les projets meurent les années passent
On ne vit pas de souvenirs.

{Refrain}
Un prisonnier du néant
Il mène un infini combat
Pour non pas dans sa vie devenir un géant
Mais juste un peu plus grand...

A chaque instant chaque silence
Ne pas communément
Rester piegé par la souffrance
Prisonnier du présent.

C'est pas facile, mais c'est comme ca !
Essayer de rêver
D'aller la bas n'plus rester là
Les deux mains sur un mur.
.  
{Refrain}

Ó Tous droits réservés, Philippe ALAUX

PRISONNIER